Les Chaussures

Comment faire de vos chaussures un atout pour votre look ? Garder ses chaussures en bon état plus longtemps. Les hommes stylés sont toujours les mieux chaussés. 3 trucs pour débarrasser vos chaussures des mauvaises odeurs.

Avoir de belles chaussures, c’est bien. Mais encore faut-il savoir les porter et les mettre en valeur en fonction du reste de votre tenue vestimentaire. Souvent négligée, la chaussure peut soit embellir soit totalement détruire un look. Il ne faut pas laisser cette pièce indispensable d’une silhouette homme au fruit du hasard. Elle ne doit pas forcément être choisie en dernier. Un brin de folie : faites de vos chaussures la pièce maîtresse de votre tenue !

********************************************************************************************************** 

Lille: Le premier pressing pour baskets de France a ouvert, et ça cartonne

C’est une première ! « BBB Shop », un pressing pour sneakers et tout style de chaussures a ouvert ses portes à Lille…

Il fallait y penser. Brandon Mariadi, âgé d’à peine 24 ans, a eu l’idée d’ouvrir à Lille le premier pressing pour baskets de France. « Il existe des endroits pour nettoyer les vêtements, les voitures, mais il n’y avait rien pour les chaussures, j’ai su qu’il y avait un marché à développer », raconte le jeune homme.  Fan de baskets, qu’il possède d’ailleurs en nombre, l’entrepreneur a ouvert le pressing « BBB Shop », rue Édouard-Delesalle, à la mi-décembre. Un endroit où l’on peut faire nettoyer, mais aussi réparer et customiser ses sneakers et d’autres chaussures comme des boots en cuir ou encore des talons en daim.  Une boutique qui sent le neuf, où l’énorme logo de la marque affiché sur le mur interpelle directement le client tout comme l’étagère sur laquelle sont entreposées les dizaines de paire de baskets en attente d’une nouvelle jeunesse. A première vue, le magasin ne ressemble pas à un pressing traditionnel. Et pourtant, on est bien dans l’antre du lavage de la chaussure.

Jamais de machine à laver

Pour mettre au point son système novateur, le jeune homme, qui travaille seul et s’occupe d’environ une trentaine de paires par jour, a dû chercher différentes techniques et utiliser des produits spécifiques en fonction des matières et de la salissure à enlever. Seule constante : « Je ne passe jamais les chaussures à la machine à laver ». Pour retrouver vos chaussures en bon état il vous en coûtera entre dix et vingt euros et deux jours de patience.

********************************************************************************************************** 

3 trucs pour débarrasser vos chaussures des mauvaises odeurs.

Le sujet n’est pas très glamour, certes, mais tout le monde connaît ce fléau, surtout après avoir porté des chaussures sans chaussettes : la sueur permet aux bactéries de proliférer et l’odeur peut devenir très désagréable… Alors, comment désodoriser simplement vos chaussures ? Suivez ces 3 astuces simples et pas chères !

© crazymedia  - Fotolia

Contre les mauvaises odeurs, pas besoin de se ruiner en produits « miracle », mieux vaut faire comme nos grands-mères, qui avaient comme souvent tout compris. Des sachets de thé usagés au vinaigre blanc, voici trois astuces très simples pour se débarrasser rapidement des effluves nauséabonds provoqués par la transpiration…

Les sachets de thé

Non seulement le thé dégage un parfum souvent délicieux, mais en plus les sachets usagés (une fois redevenus secs pour ne pas faire de taches à l’intérieur de vos chaussures préférées) ont la faculté d’absorber les odeurs ! Alors ne les jetez plus, faites-en plutôt vos désodorisants préférés.

Le bicarbonate de soude, une vraie poudre magique

Si l’odeur devient insoutenable, sachez que le bicarbonate de soude peut là aussi trouver son utilité. N’hésitez surtout pas : en la matière, avoir la main lourde est une bonne chose. Saupoudrez donc sans compter l’intérieur de vos chaussures, et laissez agir la poudre magique pendant une bonne nuit. Le lendemain, l’odeur aura disparu et il ne vous restera plus qu’à bien secouer vos chaussures, ou à les essuyer avec du papier absorbant.

Le vinaigre blanc sait tout faire

Le vinaigre blanc ne sert pas qu’à détartrer les cafetières ! Dans une paire de chaussures atteinte par une vilaine odeur, n’hésitez pas à utiliser ses pouvoirs : en effet, non seulement il fera disparaître l’odeur, mais il assainira également l’intérieur de la chaussure et empêchera plus longtemps la réapparition des odeurs douteuses. Tamponnez l’intérieur de la chaussure avec une lingette imbibée de vinaigre pur, ou bien pulvérisez un mélange d’eau et de vinaigre (à parts égales). Laissez ensuite sécher pendant plusieurs heures. Et surtout, n’utilisez pas votre balsamique…

********************************************************************************************************** 

Quelles chaussures d'été porter quand on est un homme?

 À bas sandales à scratchs, mules de piscine et autres tongs en caoutchouc. Cet été, troquez vos nu-pieds éculés pour une nouvelle paire de souliers homologués. Découvrez notre sélection.

Chemise en lin, short et tuba, votre panoplie estivale est presque complète. Vous avez rangé la paire de boots noires qui vous a accompagné tout l'hiver mais ne savez désormais plus vraiment comment vous chausser. Une question vous taraude: puis-je porter des sandales? Oui, vous pouvez.

N'enfilez pas trop rapidement ces sandales larges que vous portiez lors d'une randonnée avec des chaussettes. La chaussure ouverte cautionnée par les plus hautes autorités de l'élégance est masculine, bannit le 100% plastique, n'affiche aucun logo, ne risque pas de se faire la malle et de vous découper un orteil au moindre pas. La sentence est donc tout aussi irrévocable pour la mule à la semelle qui s'effrite ainsi que pour la tong en plastique sur laquelle ripe le pied moite.

Sont autorisées les sandales à multi-brides en cuir, plus ou moins fines et discrètes, selon le goût du futur chaussé. Le modèle le plus évident à assumer n'aura pas trop de détails - notamment des boucles - ceux-ci ayant tendance à féminiser le pied. Les sandales montantes type spartiates conviennent bien à Léonidas, vous vous retrouverez donc dans l'obligation d‘arborer le duo cape-bouclier si vous tentez le coup.

On porte les sandales avec un short au dessus du genou, un tee-shirt et une jolie paire de lunettes.

Mocassins et chaussures bateau

Pour trancher sur le choix des chaussures d'été, la question du confort est essentielle. À l'étroit toute l'année dans une paire de richelieus parfaitement cirés, vos pieds aussi ont besoin de répit. Laissez-les s'épanouir dans une paire de mocassins en daim ou de chaussures bateau unie. Attention toutefois à les acheter relativement serrés car ce genre de chaussures à tendance à s'élargir.

Pour éviter le style du BCBG en vadrouille au Cap Ferret, ne les associez pas avec un chino de couleur, mais plutôt avec un short en jean brut. Aussi, ne portez pas de blazer et ne vous déplacez pas en Solex.

Des espadrilles

Tendance du printemps-été 2015, les espadrilles se déclinent en sandales de luxe chez de nombreux créateurs. Originellement en toile, on les retrouve notamment chez Loewe et Balenciagavêtues de cuir et de veau velours. Celles-ci se chausseront surtout en ville. Pour une balade au bord de l'eau, on préférera raisonnablement un plus modeste modèle en toile.

Une paire de tennis

Absolument indispensable, vous ne pourrez traverser l'été sans une fidèle et solide paire de tennis. Pour l'été, on abandonne ses sneakers montantes au profit de baskets basses et légères. En toile ou en cuir, la tennis s'adopte unie, à lacets et munie d'une semelle en gomme blanche. Pensez à leur donner un coup d'éponge régulièrement pour qu'elles aient toujours l'air impeccable et tout juste déballé. Dans le cas où vous les portez avec un short, veillez bien à ce que les chaussettes ne dépassent jamais. Si cela s'avère être une mission impossible, retirez-les.

********************************************************************************************************** 

Chaussures pour homme : savoir se chausser

Savoir se chausser avec classe, prendre soin de ses souliers pour les conserver plus beaux plus longtemps, découvrir les métiers de la chaussure, connaître les dernières tendances... Vous saurez tout grâce à ce dossier.

Garder ses chaussures en bon état plus longtemps

Saviez-vous qu'il fallait changer de chaussures tous les jours ? Qu'il y a une astuce pour faire sécher des souliers trempés ? Découvrez nos conseils.

Ne faut pas les porter plusieurs jours de suite

Il est conseillé de ne pas porter plusieurs jours de suite les mêmes chaussures. Cela évite de les user trop vite, de les laisser sécher pendant l'intervalle où vous ne les portez pas, limite donc le développement des mauvaises odeurs et préserve la santé de vos pieds. Pas besoin d'avoir une paire de chaussures pour chaque jour de la semaine, deux paires sont suffisantes pour alterner.

Enfin, portez les chaussures appropriées à vos activités de la journée.

Imperméabiliser ses chaussures

C'est une étape à ne pas négliger si vous souhaitez conserver vos chaussures le plus longtemps possible. Dès l'achat de votre nouvelle paire de souliers, il est impératif de l'imperméabiliser avec un produit approprié.

 

Cela préservera les chaussures de l'humidité mais aussi des taches. En fonction de la matière dans laquelle sont fabriqués vos souliers, l'imperméabilisant ne sera pas forcément le même. Tenez compte de cette donnée avant d'acheter un aérosol  ou une huile dans le commerce.

Vaporisez ou appliquez le produit généreusement dans une pièce bien aérée. Plus vous laisserez sécher les chaussures ensuite, plus l'imperméabilisation sera efficace.

 

Bien choisir ses chaussettes

A moins d'avoir mis des chaussures très ouvertes (sandales, tongs...) , il est important de porter des chaussettes, quelle que soit la météo. Les chaussettes permettent de maintenir les pieds à une bonne température et absorbent la transpiration.

Comme il en existe en synthétique ou en fibres naturelles (coton, laine, soie...), reste à savoir quelle matière convient le mieux en fonction du type de soulier que vous portez. Pensez à mettre des chaussettes destinées au sport lors de vos activités sportives, mais surtout pas quand vous portez des chaussures de ville. Ces dernières préfèrent les matières naturelles comme la laine, le coton ou la soie. Elles sont aussi les plus recommandables en termes d'hygiène, car elles limitent la transpiration. Les chaussettes en fil d'Ecosse sont parfaites dans les climats chauds et secs, celles en soie conviennent aux climats froids, comme celles en laine.

 

A quoi servent les embauchoirs ?

Les embauchoirs permettent de maintenir la forme initiale de vos chaussures lorsqu'elles sont au repos. Les plus efficaces sont en bois brut et reprennent la forme du pied en entier. Ils permettent d'absorber l'humidité contenue dans vos chaussures en évitant qu'elles ne se déforment.

Les bons embauchoirs sont souvent chers, sachez que du papier de soie froissé et en boule peut aussi faire l'affaire. Faites plusieurs boules en papier et tassez-les bien dans la chaussure (sans trop forcer non plus), cette astuce remplace l'action des embauchoirs.

 

Bien ranger ses chaussures

On a vite fait d'empiler ses chaussures dans un placard, sans prêter attention à leur agencement. Résultat : elles se déforment, se salissent les unes sur les autres et c'est un véritable calvaire de retrouver la bonne paire. Si vous avez de la place, la meilleure des options est de conserver les souliers dans leur boîte

Là vous pourrez les empiler comme bon vous semble sans craindre qu'ils ne prennent la poussière ! Deuxième option : investir dans des étagères à chaussures. Il existe des meubles destinés à cet usage. Vous pouvez aussi fabriquer vous-même vos étagères en achetant des planches de médium de 40 cm de large et quelques équerres.

 

Nettoyer les chaussures en cuir

Les chaussures de ville nécessitent une attention particulière. Il faut les dépoussiérer régulièrement à l'aide d'une brosse douce. Les souliers en daim ou veau velours peuvent même être lavés à l'eau et au savon de Marseille après avoir été mis sur embauchoirs.

Les chaussures en cuir doivent aussi être nourries et cirées afin de préserver leur éclat et leur souplesse. 

 

L'entretien des baskets

Nos chaussures réservées au sport sont malmenées et nous les oublions souvent au fond de notre sac de sport... ce qui évidemment n'est pas terrible. Comme n'importe quelle autre chaussure, les baskets, tennis ou sneakers doivent être entretenues et nettoyées régulièrement.

Celles en synthétique vont à la machine à laver, option lavage à froid. Attention, pour limiter les catastrophes, évitez de les mettre seules dans l'appareil, elles pourraient abîmer le tambour. Si elles sont en cuir, vous pouvez les nettoyer à l'aide d'une éponge ou d'une brosse douce avec un peu de savon de Marseille.

Pensez aussi à les laisser à l'air libre après chacune de vos séances de sport pour que toute l'humidité s'évacue.

 

Renforcer les semelles

Les chaussures de ville de qualité ont souvent des semelles en cuir. Pour ceux qui souhaitent les préserver, ils peuvent faire poser par un bon cordonnier des patins de protection et/ou des fers encastrés.

Cela évite l'usure efficacement et l'étape "ressemellage" quand la semelle montre de gros signe de faiblesse. Dans ce dernier cas, les marques renvoient les chaussures à l'usine de fabrication pour démonter et remonter la chaussure sur une nouvelle semelle.

 

Evitez les sources de chaleur

Laisser ses chaussures traîner près d'un radiateur est une mauvaise idée. La chaleur dessèche le cuir et le déforme. Vous courez le risque de vous retrouver avec des souliers raides et des semelles intérieures rétrécies.

C'est la même chose pour les baskets, notamment si elles comportent des éléments synthétiques qui peuvent se déformer, voire fondre, à cause des expositions répétées à une source de chaleur.

 

Que faire quand les chaussures sont mouillées ?

Si vous avez bien suivi notre précédent conseil, vous comprendrez qu'il ne faut pas faire sécher des souliers trempés près d'une source de chaleur.

Bourrez-les de papier journal, par exemple, pour éliminer l'excédent d'humidité. Puis laissez-les sécher tranquillement posés sur le côté, semelle vers le haut pour que l'eau s'évapore plus facilement.

Une fois le plus gros de l'humidité éliminé, mettez vos chaussures en cuir sur embauchoirs pour qu'elles conservent leur forme.

**********************************************************************************************************

La Caterpillar Colorado boot : une icone de cour de récré

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent presque pas connaitre. Une époque faite de pogs, de cartes Dragon Ball Z, de Fugees et de l’équipe de France championne du monde de football. C’est évidemment des années 90 dont je parle. Cette décennie aux codes vestimentaires si particuliers que l’on juge souvent “pauvre” en ce qui concerne la mode, mais dont de nombreuses pièces sont restées mythiques. Outre les centaines de baskets devenues par la suite des classiques sorties dans ces années, dans la panoplie complète de l’adolescent se trouvait cette bottine jaune d’une marque dont personne ne soupçonnait l’origine. Voici l’histoire de la Colorado boot de chez Caterpillar.

 

De bons tracteurs

Caterpillar est une marque issue de la fusion de la Holt Manufacturing Company et la C. L. Best Tractor Company qui en 1925 créèrent une nouvelle entité nommée Caterpillar Tractor Company. Il faut savoir que Benjamin Holt est à l’origine d’une invention majeure du monde agricole, la création des chenilles pour tracteurs (“caterpillar” en anglais). Après la première Guerre Mondiale et l’exportation de nombreux engins agricoles vers l’Europe, puis après la fusion, Caterpillar devient très tôt un entreprise majeure de production de moteurs diesel pour engins agricoles et militaires dans le monde. Malgré des hauts et des bas, elle est aujourd’hui leader sur la plupart de ses marchés et se classe au 122 rang des plus grandes entreprises mondiales. Fort du succès de ses produits dans son coeur de métier, Caterpillar s’est lancé dans la production de produits dérivés sous licence au début des années 90. Outre les professionnels qui portaient déjà les couleurs de la marque, on a alors vu déferler une vague jaune et noir auprès de la jeunesse dans le monde, notamment en France.

Une bottine mythique

Nous sommes en 1990 et le styliste anglais Stephen Palmer alors en visite aux Etats-Unis repère aux pieds de tous les ouvriers cette bottine jaune. Une bottine de chantier fabriquée par la marque alliant toutes les caractéristiques visant à protéger les pieds contre les objets lourds et autres dangers qu’inclut leur métier : authentique, résistante, confortable, robuste et technique. Taillées dans un cuir solide et munies d’une coque de protection, de lacets bien épais tenus par des oeillets en métal et d’une semelle massive cousue Goodyear, elles sont alors déjà un must sur les chantiers. Sentant le potentiel de la paire, Palmer obtient la licence pour la commercialiser auprès du grand public.

Dès 1991, il propose alors le modèle à la chaîne de chaussures Office au Royaume-Uni qui place immédiatement la paire en vitrine de son magasin du quartier de Camden, à Londres. La version qu’ils proposent est allégée, sans coque de protection mais garde les autres caractéristiques de base. Alors que le début de la décennie voit le grunge prendre de l’ampleur, les Colorado font fureur dans toute l’Europe où 5 millions de paires seront vendues durant les années 90, et 750,000 paires en France rien que pour 1997 !

Très vite, Caterpillar leur donne le nom de “Walking machine” (machine à marcher) car elles allient solidité et confort. Idéalement, on les porte à cette époque avec un jeans large, un baggy, un bonnet en laine, une chemise à carreaux et avec surprise, elles ne sont pas prisées que par les hommes. La gent féminine apprécie justement son côté masculin et sa forme massive. Rapidement, elle entre vite dans le dress-code des jeunes de l’époque et porter des “Cat” ne laisse jamais personne indifférent. Tout au long des années 90, la Colorado vit ainsi ses heures de gloires et la licence CAT Footwear se voit au passage rachetée par le groupe Wolverine, renforçant ainsi l’image d’une fabrication de qualité. Malheureusement, les années 2000 lui sont fatale face à l’avènement d’une sneaker culture de plus en plus imposante et elles disparaissent quasi-totalement des pieds de la jeunesse.

Un peu plus de 10 ans plus tard après une longue hibernation, la Colorado boot fait son retour alors que la tendance est clairement aux produits authentiques, dont l’usage est détourné de celui d’origine. Résolument workwear, la Colorado plait à nouveau. Elle a eu beau fêter ses 20 ans en 2011, mais elle n’a pas pris une ride. Elle est toujours réalisée par Wolverine et sa qualité semble restée intacte. En cuir ou en nubuck, elle est toujours servie dans de nombreux coloris avec les attributs qui ont fait son succès : lacets indestructibles, look massif de bûcheron, oeillets en métal, coutures quadruples et cette imposante semelle qui a fait mal à tant de tibias dans les cours de récréation.

Comment les porter ?

Idéalement, on les portera aujourd’hui avec un jeans plus slim ; même si le baggy n’est pas interdit (quoi qu’en 2014…), mais toujours dans une optique “bûcheron”. La chemise à carreaux sera donc de mise avec comme alternative une flanelle unie. on voit également bien une veste en jeans brut s’y associer à merveille ainsi qu’une bonne parka multi-poches ou une veste de chasse. Dans leur version noire, on leur préférera un look rock, dans des teintes plus sombres avec un jeans noir et une chemise en jeans claire par exemple.

**********************************************************************************************************

Courir made in Sweden

Courir made in Sweden
Fraîchement débarquée sur le marché du running, la marque suédoise Salming s’est placée délibérément sur le créneau du Courir Naturel. Sans forcément en connaître tous les codes…

Dans notre compte rendu de visite de Marathon Expo, nous vous avions présenté Salming Running, une marque suédoise d’équipements de sport déjà très présente dans le monde du handball, venue se confronter au marché de la chaussure de running en se plaçant d’emblée sur le créneau particulier et ciblé du Courir Naturel. La commercialisation des quatre modèles qui composent sa gamme a récemment débuté en France (liste des revendeurs à jour sur la page Facebook française de la marque). Je viens de tester la SPEED qui est, en quelque sorte, le modèle « médian » de la gamme avec un drop faible (5 mm) sans être extrême, une structure de chaussant très classique et qui se veut à la fois compétitive et polyvalente. Un test dont je ressors à la fois content de voir que le Courir Naturel suscite des vocations entrepreneuriales et des prises de risques mais un peu frustré par une chaussure qui avait tout pour être parfaite s’il n’y avait eu cette toebox d’une rare étroitesse, digne des meilleurs racers des temps jadis. Courir made in Sweden

Toebox ? Too bad !

Lorsque l’on base toute sa stratégie commerciale sur le Courir Naturel, il est logique de concevoir et distribuer des modèles respectant l’intégralité des codes et notamment celui de la largeur de la toebox. Cette boite à orteils (traduction certes peu avenante) doit permettre à l’avant du pied de s’évaser à l’impulsion et notamment au gros orteil de pouvoir se décaler légèrement pour aller chercher la ligne d’appui parfaite. Sur cette SPEED, c’est rigoureusement impossible. Le chaussant est très étroit à l’avant et le manque d’espace se révèle très désagréable pour le pied, même en statique. Si encore, il pouvait se déformer en mouvement, mais là, avec la bande de protection en plastique noir relativement rigide qui enserre l’avant du pied, ce n’est même pas la peine d’y songer. Les conséquences sont évidentes : manque de surface d’appui / impulsion à l’avant, ligne idéale d’appui qui ne peut être suivie faute de degré de liberté du gros orteil d’où une utilisation non optimale des qualités intrinsèques de ce dernier et une chaussure qui se révèle rapidement inconfortable après quelques kilomètres.

Dommage, vraiment dommage

Comment peut-on commettre une telle faut de goût alors que « le reste » de la chaussure atteint un degré de perfection très élevé ? Le chaussant (à l’exception de sa toebox et de son plastique inélastique) est une réussite : un mesh deux couches très léger, très aéré, renforcé uniquement là où c’est nécessaire par un exosquelette composés de bandes verticales et horizontales intégrées à la couche interne qui confèrent un maintien latéral parfait mais sans contraintes, la chaussure peut se déformer en virage sans gêner le pied mais sans se dérober. La zone autour du talon est renforcée pour assurer le maintien dans l’axe de la course. Le pied est posé à plat, aucun point dur, aucune partie de la semelle ou du mesh ne vient interagir. La languette est partie intégrante de la couche interne du mesh sur la moitié de sa longueur et comme le système de laçage, traditionnel, est précis, l’ensemble ne bouge absolument pas lorsque l’on court et permet un serrage optimal alliant confort et support.
Courir made in Sweden
Si la largeur de la toebox est le point faible de la Salming Speed, les axes de flexibilité de la semelle en sont l’incontestable point fort. Difficile de faire plus en adéquation avec le mouvement naturel du pied au cours des phases d’impact et d’impulsion et ce, que l’on attaque médio-pied ou que l’on talonne (même si, compte tenu du faible amorti sous le talon, ce n’est pas forcément la meilleure chose à faire). Une semelle renforcée au niveau des zones d’impact, particulièrement accrocheuse, y compris sur surfaces mouillées, qui permet donc des relances très efficaces. La semelle interne est légèrement moelleuse et, en dépit de la relative dureté des zones renforcées, procure de bonnes sensations de contact avec le sol. C’est lors des séances rapides (fractionnés courts notamment), grâce à son dynamisme intrinsèque, que la Speed se révèle le plus à l’aise, là où le temps de contact avec le sol est moindre et là où la foulée « naturelle » l’est le moins. A vitesse plus réduite, l’étroitesse de la toebox est pénalisante et la foulée n’est pas aussi fluide qu’elle pourrait l’être car moins efficace.

Et si vous l’utilisiez comme une racer ?

Pour le testeur invétéré et passionné de technique que je suis, la Salming Speed est une chaussure vraiment frustrante. Je me dis que la marque est passée un peu à côté du « truc ». Au lieu d’être une référence Courir Naturel, la Speed s’avère une excellente racer à l’ancienne, idéale pour le fractionné et les courses courtes, pour peu qu’on n’ait pas le pied trop large. C’est déjà pas mal me direz-vous ! Mais à 140€, on est loin du prix habituel de ce type de chaussures. Espérons que la prochaine version de la Speed corrige ce défaut rédhibitoire… SALMING RUNNING SPEED SHOE Poids : 220g Prix : 140€

**********************************************************************************************************

Nos 10 chaussures préférées pour la saison 2014-2015

Quelles sneakers et chaussures mettre à vos pieds pour la rentrée ?

Pour finir l'été du bon pied et terminer l'année avec style, l'équipe de Bw-Yw a sélectionné ses 10 paires de chaussures préférées. Prenez-en bonne note.

Nos 10 chaussures préférées pour la saison 2014-2015

Et voilà, c'est la rentrée ! Si vous souhaitez composer de nouvelles tenues ou continuer à avancer dans la recherche de votre style, la paire de chaussures est un indispensable et un investissement qu’on ne peut se permettre d’éviter. Les bonnes paires de chaussures ont un prix (pour les sneakers comme pour les chaussures classiques), mais il n’est pas toujours facile de trouver la bonne marque ou la bonne paire au bon prix. Nous vous proposons un tour d’horizon, pour la rentrée, des paires qualitatives et qui valent le coup.

5 paires de sneakers que l’on aime et que l’on veut

1. Stan Smith, 85 à 95 euros
C’est LA paire devenue incontournable depuis sa réédition, au point qu’Adidas s’est fait largement copier par un grand nombre de marques moyenne/haut-de-gamme cet été. Aujourd’hui, la hype commence à décliner, mais la paire reste très polyvalente et facile à intégrer dans vos tenues. Décontracté mais pas trop sportswear, une paire idéale pour les débutants (au même titre qu’une paire de GAT).
Stan Smith Adidas



2. ALDER Cuir Fourrure fauve Faguo, 110 euros
Une desert boot spécial "mauvais temps", qui donne un côté très baroudeur, sans verser dans le côté workwear de manière trop démarquée. On l’associera très facilement au jean. Et pour chaque paire achetée, un arbre est planté en France. Stylé ET écolo !

Chaussures Faguo Alder

 3. Barons papillom, 135 euros
Une paire de sneakers de ville en cuir pleine fleur perforé qui change des paires de sneakers très (trop) lisses de chez Common Project. Une paire de sneakers dotée d’une vraie personalité, qu’on veillera à associer à un jean ou autre pantalon coloré. C’est d’ailleurs son point fort : du bleu roi au rouge carmin, en passant par du jaune canaris, toutes les couleurs s’associeront à cette paire. La paire de sneakers blanche est un indispensable du vestiaire masculin.

Sneakers Barons Papillom

 
4. Buttero, 240 euros
Continuons à monter en gamme, et admirons ensemble cette paire de sneakers basses de qualité haut de gamme, confectionnée en Italie. C’est une paire qui a été conçue pour durer de nombreuses années, et dont le cuir se patinera de manière authentique au fil des ports. Voici des chaussures que l’on porte de préférence avec des couleurs calmes, voire neutres : sa personalité réside dans son cuir.

Chaussures Buttero


5. Balenciaga, 395 euros
Balenciaga fait partie de ces quelques grandes maisons de luxe qui ont donné aux sneakers leurs lettres de noblesse. Ainsi, la griffe espagnole propose notamment des jeux de matières particulièrement étonnants et réussis. Cette paire de sneakers "caméléon" est confectionnée en toile de coton, en cuir de veau et en jersey. Fabriquée en Italie (comme la majorité des paires de bonne qualité), cette paire n’est pas destinée à se patiner (contrairement aux Buttero), mais bien à encaisser les années sans broncher. À porter en priorité avec un sweatpant (pantalon de jogging habillé) ou un pantalon de créateur. À ne pas mettre aux pieds des stylés débutants.

 Sneakers de luxe Balenciaga

5 chaussures que l’on aime et que l’on veut

Passons aux chaussures classiques, celles qui habilleront aussi bien vos pieds au travail que pour vos sorties les plus folles. C’est parti pour 5 paires de chaussures que l’on aime pour la rentrée.
 
1. Topman, 68 euros
On commence avec de l’entrée de gamme : ces richelieus de chez Topman sont parfaites pour les plus petits budgets qui ne peuvent se permettre d’investir plus d’argent. Plutôt élégantes et habillées, on aime les perforations et le bout fleuri qui ajoutent un peu de personnalité à la chaussure. On ne s’attend pas à des finitions ou a une durée de vie exceptionnelle pour ce prix-là, mais c’est parfait pour débuter.

Chaussures Topman

 
2. Markowski, 225 euros
Montons en gamme avec cette paire de Markowski, en montage goodyear. Si vous vous intéressez depuis quelque temps au style masculin, vous savez que le montage goodyear permet, entre autres, un ressemelage plus facile chez le cordonnier et une étancheité de la chaussure plus complète face aux intempéries. Une paire de double boucle est un peu moins formelle qu’une paire de richelieus, et donc plus polyvalente. On évitera tout de même le jean, et l’on préfèrera les costumes ou combos blazer, chemise, pantalon élégant.

 Chaussures Markowski en montage goodyear


3. Septième Largeur, 245 euros
Toujours dans du moyen de gamme, Septième Largeur propose de très belles chaussures... et des patines que vous pourrez choisir vous-même, pour 75 euros supplémentaires. Ici, une paire en veau grainé, moins lisse et moins formelle que sa cousine la paire de Markowski. Vous pourrez plus facilement la combiner avec un chino ou un jean (mais vous éviterez le streetwear tout de même).

 Chaussures Septième Largeur


4. Magnanni, 325 dollars
Ce que l'on aime particulièrement chez Magnanni, c'est la façon dont ce chausseur est distribué. En effet vous le retrouverez dans de nombreuses boutiques spécialisées en province (on le trouve à Strasbourg par exemple).
Ici, un simple suédé / veau velours marron qui ira très bien pour la mi-saison quand il ne pleut pas.
Aussi bien avec un jean brut qu'avec un chino clair, vous pourrez vous faire relativement plaisir sans vous compliquer la vie. 

5. Mark McNairy, 498 dollars
Là, vous vous dites : "Mais il a complètement craqué avec ses Chukka en poils (Poney skin)".
Et pourtant... L'idée ici, c’est de vous montrer des choses un peu différentes. Quoi de mieux pour remplir cet objectif que de vous présenter une paire créée par Mark McNairy, designer anglais aux goûts très osés en matière de chaussures ? On trouve chez lui semelles colorées, poney skin, motifs et autres joyeuseries.
Ce créateur est vraiment destiné à ceux qui veulent aller plus loin. Pour ces Chukka, osez ce qu'on vous a appris à ne pas faire : pantalon clair, chemise blanche et pull ou gilet noir pour le rappel des chaussures. Si vous savez bien les choisir (de belles matières seulement dans ce cas), vous ferez un malheur, croyez-nous.

********************************************************************************************************** 

La chaussure chic

La belle chaussure à l’italienne, cuir verni, lacets fins et talonnette, est le top du top de la chaussure masculine. Mais hélas, elle n’est pas toujours originale. Essayez donc de dénicher la chaussure qui soulignera la courbe de vos pieds ! Il est évident qu’il ne faut pas se lancer dans la chaussure bicolore des années 30 qui faisait fureur dans les bars clandestins de Chicago.

Mais des modèles avec découpes dans le cuir ou empiècements. Petite précision, si vous souhaitez faire un ourlet : il faut toujours le faire avec des chaussures à talonnette ou pieds nus pour qu’il tombe bien. Pour la première option, l’ourlet doit légèrement descendre sur le talon de la chaussure. Pour la deuxième, l’ourlet doit être parfaitement droit. Pour un style urbain, enfilez des chaussures moins classiques. On met à la poubelle la chaussure mutante mi-ville mi-basket ! Ouvrez vos placards aux bottes de style « camarguais » ou aux bottines à cuir souple. N’ayez plus peur d’assumer vos choix, pour vous différencier. Vos looks s’en trouveront totalement changés.  Vos tenues seront allégées si vous portez des basics (veste en cuir ou trench, tee-shirt ou chemise unie et jean peu travaillé). Associez des accessoires un peu plus « fashion » : bracelet, collier ou foulard pour jouer sur le style dandy moderne.
Mon petit conseil : ayez toujours deux types de bottines ou boots dans votre dressing. Une première avec un cuir lisse et parfait et une deuxième avec un cuir patiné ou « abimé » pour encore plus de looks différents !

**********************************************************************************************************  

On vous a déjà présenté la marque Piola sur Au-Masculin-Mode.com. Attardons-nous donc aujourd'hui sur la nouvelle collection automne-hiver 2014-2015.

Si la marque française Piola est née à Lyon, les chaussures qu'elle propose trouvent leurs origines à plusieurs milliers de kilomètres, au Pérou. Piola, qui signifie "stylé" en péruvien, collabore, depuis ses débuts, avec ce lointain pays d'Amérique du Sud et inscrit son style dans une démarche équitable. C'est ainsi que, pour chaque paire achetée, 4 euros sont reversés au producteur péruvien qui fournit le coton et le caoutchouc nécessaires à sa fabrication.

Une nouvelle collection pour tous les goûts

La marque vient tout juste de dévoiler sa collection automne-hiver 2014-2015, dans laquelle on retrouve des modèles originaux et chics, de belles matières et une petite touche unique et avant-gardiste. Sept modèles sont disponibles, qui se déclinent en différentes matières et couleurs. 

Dans un style sportswear ou plus habillé, la marque propose des chaussures qui répondront à toutes les envies. En misant sur un élégant mélange de cuir, ou de cuir suédé en provenance d'Italie, de caoutchouc et de coton péruvien, Piola accorde une attention toute particulière à la qualité de ses modèles, aux finitions toujours parfaites.

À chacun son style

Soyez audacieux et original, avec les Mancora, bleu marine et mauve, optez pour le confort, avec un look sportswear chic, grâce aux sneakers Iberia ou aux iconiques Ica, ou privilégiez la sobriété, au quotidien, avec les chaussures Loreto Suede, aux couleurs sobres et à l'épaisse semelle blanche.


Chaussures Piola automne-hiver 2014-2015Chaussures Piola IcaChaussures Piola Iberia

 **********************************************************************************************************  

Découvrez les tendances clés Eté 2014 pour Homme :

Des derbies et richelieu mélangeant les matières et les couleurs, des sneakers bas et hauts, des chaussures bateau et la légendaire Desert Boots. Pour la ville, la campagne ou le bord de mer, les chaussures pour Homme de la collection Eté 2014 n’ont jamais été aussi agréables à porter.

Vous ne savez pas encore pour quel style de chaussures opter pour l'été ? Voici 11 modèles qui vous permettront de trouver chaussure à votre pied.

11 chaussures pour l'été 2014

Arrivé l’été, la grande interrogation du choix de vos chaussures se pose. Les chaussures de ville c’est bien, mais pas super pour profiter du soleil et des fortes chaleurs. Messieurs, vos pieds ont besoin de respirer (c’est fou, mais vrai), alors il est temps de les libérer de leur prison de cuir fermé. Lançons le mouvement de libération de orteils !

Tongs et spartiates

Le temps béni des tongs en plastique est bel et bien fini. Je ne vous dis pas qu’il faut toutes les mettre à la benne. Mais vous n’en gardez qu’une ou deux paires pour aller à la plage. Le reste du temps, on opte pour des modèles plus classes et élégants.

Désormais, la tong et la spartiate ne sont plus réservées aux femmes. Tout comme la tropézienne. Mais il faut bien choisir ses modèles. Pour les tongs, j’ai sélectionné deux modèles différents : les sandales bi-colores de chez Carven raviront les plus fashion d’entre-vous. En temps normal, j’aurais conseillé de prendre un modèle avec un petit talon. Mais la semelle de celle-ci est parfaite. Pour les plus "cow-boys", Roberto Cavalli propose de son côté un modèle tout en élégance avec un rappel de santiags en métal sur la bride.

En ce qui concerne les spartiates, difficile de sélectionner un modèle en particulier, mais vous trouverez forcément votre bonheur sur la page du site Sandales Côté Mer ? En plus, ce sont des produits "made in France", vous pouvez vous faire plaisir.

Une belle rivalité, mais une excellente complémentarité. Si l’espadrille reste dans les esprits comme la chaussure "de la pétanque et du pastis", le mocassin nous emmène aussi directement sur un yacht amarré dans le port de Saint-Tropez. En d’autres mots, il vous faut ces deux modèles dans votre dressing.

La vraie espadrille doit-être faite à la main. Choisissez toujours un modèle avec l’intérieur en tissu. Cela vous évitera de belles ampoules sous la paume des pieds. Pour des classiques et intemporelles, la marque Arin saura faire votre bonheur. Pas de couleur flash mais une belle maîtrise dans la fabrication et des teintes faciles à porter avec toutes vos tenues.
Pour des couleurs vives, et même du fluo, rendez-vous sur Ainarak, petite marque basque qui remet à l’honneur ce produit "made in France" dans des tons de vert anisé, bleu turquoise ou avec des rayures multicolores.

En ce qui concerne le mocassin, on oublie celui à pompon. Le passé c’est bien, mais il faut savoir en tirer les erreurs. Le modèle Bahama de chez Bexley sera le meilleur compromis. Je vous laisse le soin de choisir votre couleur. Sinon, la marque Bobbies vous propose dans ses collections, des cuirs et des suèdes superbes pour votre été.

Vous pourriez trouver cela bizarre, mais en été, il est plus agréable de porter de belles sneakers en toile ou en cuir que de lourdes derbies ou  richelieux. Mais on garde toujours la même règle : la semelle doit être fine et la chaussure habillée.

Fred Perry ainsi que Feiyue sont depuis des décennies les leaders dans ce domaine. La qualité n’a pas changé et vous aurez des valeurs sûr chaque été à vos pied. Que votre look soit streetwear, casualwear ou sportswear, vous ne pouvez pas vous tromper avec ces modèles.

Pour des sneakers en cuir, si vous souhaitez apporter du rétro dans votre style, le modèle Gaby de chez Mascaret est fait pour vous. Dans un autre genre, le modèle montant Slippery de chez Piola contentera la plus part d’entre vous. Simple, épuré mais efficace, vous aurez tout juste. J’ai toutefois un faible je l’avoue pour le Loreto Kaki (enfin vert pour moi) qui est en plein dans le coloris de notre été 2014. Il ne faut pas hésiter à mettre de la couleur, cette saison est faite pour ça.

Vous voici avec dans les mains une sélection plus que large des modèles à la mode cet été. Il faut penser praticité et raffinement. Une alliance pas toujours évidente, mais avec un peu d’effort, on y arrive. A bon pied bon œil ! 

**********************************************************************************************************

La tendance homme 

Les richelieus

Les richelieus sont des chaussures de ville qui se portent si vous souhaitez afficher un style « habillé ». Lors d’un mariage, d’un baptême, ou pour aller au bureau, ce sont les chaussures idéales. Vous pouvez aussi en porter dans la vie de tous les jours avec un jean… Voici, ci-dessous, deux paires de richelieus qui cartonnent et que nous vous conseillons pour cet automne.

  Les mocassins

Plus décontractées que les richelieus, les mocassins sont des chaussures qui se portent sans lacets. Elles s’enfilent donc très facilement et sont agréables à porter. Ces chaussures sont de plus en plus à ma mode. Découvrez, ci-dessous, deux modèles de mocassins que nous vous recommandons de porter…

 Les bateaux

 Les chaussures bateaux ne sont pas encore très courantes mais elles le deviennent… De plus en plus tendances, de nombreux hommes aiment en porter dans leur vie de tous les jours. Après, c’est un style particulier, on aime ou pas. Si vous souhaitez en commander, nous vous recommandons les deux paires que vous pouvez visualiser ci-dessous.

Il est temps de vous présenter les chaussures les plus tendance de l'hiver 2013-2014 : les baskets montantes.

Dans toutes les dernières collections footwear (ou presque), on en retrouve. Voyez plutôt. En regardant les dernières lignes de chaussures - celles de la saison automne-hiver 2013-2014 -, nous nous sommes rendus compte d'une chose : les baskets montantes sont partout. Pour les prochains mois, beaucoup de marques et de designers proposent en effet ce genre de sneakers. Et il y en a pour tous les goûts et tous les styles : du plus simple au plus extravagant en passant par le streetwear pur, l'artistique et le tape-à-l'oeil. Versace propose par exemple des baskets montantes noires cloutées. Les griffes Lanvin et Roberto Cavalli présentent elles des modèles très colorés. La maison McQ by Alexander McQueen de son côté a recouvert ses chaussures d'un imprimé graphique. Enfin, Pierre Hardy et Jimmy Choo ont misé sur la tendance métallique. Nous, on craque pour la paire de Roberto Cavalli. Et vous, quelle paire préférez-vous ?

Mais vu la météo de ces derniers temps, pour l'instant il vaut mieux porter des chaussures qui tiendront nos pieds au sec.

Nous vous avons donc sélectionné le must des paires "waterproof" de l'hiver 2013-2014. Regardez ! De la pluie, de la pluie et encore de la pluie. On a l'impression que ça ne s'arrêtera jamais, pour le plus grand malheur de nos pauvres pieds trempés et de nos pauvres chaussures imbibées. Pour supporter ce temps de chien et surtout faire survivre notre look, nous avons donc fini par chercher des chaussures qui tiendront nos pieds au sec. Et comme on est sympa, on vous fait partager. Du côté des classiques, on craque pour les boots noires signées Saint Laurent ainsi que pour les derbys montantes marron de chez Paul Smith. Dans un style plus street ou outdoor, on remarque une paire totalement waterproof dans la dernière collection automnale de Swims. La paire de baskets montantes en cuir rouge de chez Dsquared² fait aussi très bien l'affaire. Enfin, pour ceux qui tiennent quand même à porter de la couleur malgré (à cause) de la météo maussade, il y a chez Dr Martens une paire de derby verte à la fois chic et branchée. Colorées toujours mais plus discrètes, les boots rouge et camel de Cole Haan ou les chukkas aux semelles jaunes et camo de chez Swear sont aussi des must-have.

**********************************************************************************************************

Tendance : runnings, les chaussures tout terrains !

- Nike

- Le coq sportif

- Kylia et Audrey de Stylistic

- La boutique Ishoes

- Les blogs : http:///www.biendansmesbaskets.com et http://www.bloghins.com

 

********************************************************************************************************** 

Trouver les réponses aux questions sur les questions de Société : Jobbing - Servives entre particuliers, Gagner de l'argent, Faire des économies, l'enfant et l'enseignement, Ouvrir un commerce, Vendeur à domicile indépendant ( VDI ) , crowdfunding, coloriage adultes , Imprimante 3 D , ETC  sur    Aumasculin-société 

**********************************************************************************************************

  Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site. N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

 Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site.
Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.

K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.  

 DRAGON  GROUPE :  LEADER des sites internet dédié aux hommes . Créateurs de projets et de sites Web.

Copyright 2013 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

 L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

Ajouter un commentaire